dofus-rpg

incarner une des classes de dofus et c'est parti pour le rpg
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 du a l'ancienneté du livre le nom est effacé !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crusiface
Chef de Brakmar
Chef de Brakmar
avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 27
Localisation : Incarnam
lvl : 12
guild : Brain Drain
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: du a l'ancienneté du livre le nom est effacé !   Ven 21 Sep - 23:41

Le "Malin" des vieilles religions avait toujours en général, des caractéristiques animales, la preuve une fois de plus que l'homme refuse de se considérer comme un animal qu'il est sans nul doute et malgré tout débat. Ainsi, le cochon est méprisé par certaine croyance. Pourtant il symbolisait les dieux Freya, Osiris, Adonis, Perséphone, Attis, et Déméter. Mais, au fur et à mesure que le temps passait, il devint lui aussi une sorte de diable pour les religions tels que l'Islam. Les Phéniciens adoraient un "dieu mouche", Baal, duquel vient le démon, Beelzebub. Baal et Beelzebub sont identiques au bousier ou au scarabée des Egyptiens qui ressuscitaient d'eux-mêmes, tel que l'oiseau mythique, le phœnix, qui renaît de ses cendres. L'ancienne croyance juive, née à la suite des contacts avec les Persans, racontait que les deux plus grandes forces du monde étaient Ahura Mazda, le dieu du feu, de la lumière, de la vie, et du "bien"; et Ahriman, le serpent, le dieu de l'obscurité, de la destruction, de la mort, et du "mal". Ceux-ci, et d'innombrables autres exemples, non seulement dépeignent des démons comme des animaux, mais encore montrent le besoin de l'homme à les sacrifier et à transformer ces animaux en suppôts du diable. Au temps de la reforme, au seizième siècle, l'alchimiste, le Docteur Johann Faust, découvrit une méthode pour invoquer un démon de l'enfer(Mephistopheles), afin de faire un "pacte" avec lui. Il dût signer un contrat de son sang, qui stipulait qu'il donnait son âme à Méphistophélès en échange de la sensation de jeunesse, et tout de suite devint jeune. Quand vint le temps pour Faust de mourir, il entrât
dans son laboratoire qui fut soudain soufflé par une explosion qui le tua. Cette histoire est une protestation des auteurs de l'époque (le Seizième Siècle) contre la science, la chimie, et la magie. Pour devenir un Sataniste il n'est pas nécessaire de vendre son âme au "diable" ou de faire un quelconque pacte avec Satan. Cette menace était noobçue par le christianisme pour terroriser les gens afin qu'ils ne s'égarent pas du "droit chemin". Avec les mains et la voix tremblante, ils enseignaient à leurs adeptes que s'ils s'adonnaient aux tentations de Satan, et vivaient leurs vies selon leurs désirs, ils devraient payer pour leurs pêchés (qui leurs faisaient vendre leur âme au diable) et qu'ils brûleraient en enfer pour l'éternité. Les gens étaient poussés à croire qu'une âme pure était un passeport pour la vie éternelle. Les prophètes pieux ont enseigné à l'homme à craindre Satan, mais aussi à craindre la colère du Père tout puissant. Mais si "Dieu" est si miséricordieux, pourquoi est-ce qu'il faut le craindre? Est-ce que nous devons croire qu'il n'y a nulle part ou échapper à la peur? Sans cette crainte légitime que les clergés font peser sur leurs
adeptes, il semble logique que leur pouvoir s'amenuiserait. La Déesse Teutonique de la mort, et fille de Loki, fut appelée "Hel", une déesse païenne de la torture et des punissions en général. Un autre "L" fut ajouté quand le "vieux testament" fut rédigé. Les prophètes qui écrivirent la bible ne connaissaient aucunement le mot "Hell"; ils utilisaient le mot hébreu "Shéol" et le mot grec "Hadès", qui signifie la tombe; ainsi que le mot grec "Tartaros", qui était le domicile des anges déchus, le sous-monde (un à l'intérieur de la terre), et "Géhenne", qui était une vallée près de Jérusalem où les ordures étaient déchargées et brûlées. C'est de là que l'église chrétienne a crée l'idée du "feu de l'enfer". L'Enfer protestant et catholique est placé sous l'égide du chatiment éternel. Cependant, les catholiques croient en l'existence supplémentaire d'un "Purgatoire" où toute âme erre un temps, en attendant de savoir où elle doit se rendre (enfer ou paradis). La description ecclésiastique de l'Enfer est basée sur d'ancienne description Manichéenne qui le décrit comme un endroit horrible remplit de flamme et de tourment, alors que dans les pays nordique, il était dépeint comme une région froide et glaciale, un véritable réfrigérateur géant. Ainsi, les missionnaires chrétiens avec toutes leurs menaces d'âmes rôtissant en enfer, et de damnation éternelle, ont couru à travers de nombreux endroits pour "sauver" de nombreuses personnes qui n'ont pas tous avalé si facilement leurs radotages. Le plaisir et la douleur, comme la beauté et la laideur, sont goûts et couleurs, intrinsèque à chacun. Alors Quand ces missionnaires s'aventurèrent en Alaska et avertirent les Eskimos des horreurs de l'Enfer et des lacs de feu qui attendaient les transgresseurs de leurs lois divines, ces peuplades nordique leurs demandèrent avidement: "Comment est-ce que nous pouvons nous y rendre?! La plus part des Satanistes ne considère pas Satan comme un être anthropomorphe avec des pieds fourchus, une barbiche, et des cornes. Il le représente simplement comme une force de la nature. Les pouvoirs des ténèbres ont été nommés ainsi juste parce qu'aucune religion ne les a pris pour les sortir de l'obscurité. Ces forces sont des outils utiles aux réalisations de chacun, et c'est cette force que les: Satanistes ont choisi d'appeler "Satan". Satan, en tant que dieu, demi-dieu, sauveur ou quelle que soit la façon par laquelle il est nommé ou représenté, fut inventé par toutes les religions de la surface de la terre dans un seul but: contrôler l'homme et ses soit disant mauvaises actions qu'il serait amené à commettre sur terre. Par conséquent, tous ce qui entraînait une satisfaction mentale ou physique était considéré comme "mal", assurant ainsi une culpabilité injustifiée pour tout le
monde, sans exception! Mais en tout état de cause, ils l'ont appelé "Le Mal". Et bien "Mauvais" nous sommes, et alors?!

_________________
Prenom : Cruciface
Classe : Iop
Lvl : 12
Grade : Chef De Brakmar





Mes Carac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://massena.alldiscussion.net/index.htm
 
du a l'ancienneté du livre le nom est effacé !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Skavens] Réactions sur le nouveau Livre d'Armée
» Autorisation de voir et de récuperer un dénommé livre , "Les Secrets des Erothain".
» [Fan-Fiction] La légende de Denta-nui livre 1: Huit Makuta.
» nouveaux livre d'armée ork
» Le Livre des Merveilles ("Le Devisement du Monde") - Livre premier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
dofus-rpg :: Brakamar, La Ville Des Tenebres :: Bibliothèque-
Sauter vers: